(514) 861-4367

10 minutes pour relaxer

Parcourez La maison d’hôtes, un poème de Rumi, poète perse du 13e siècle, avec Dr Samantha Goldwater-Adler, psychologue clinicienne.

La méditation est un outil privilégié pour mieux naviguer à travers ces périodes d’incertitude et de stress. Voici un exercice simple pour vous, basé sur le poème de Rumi.

Installez-vous confortablement, le dos droit, les paumes vers le haut, respirez profondément et imaginez que votre corps est une maison accueillante et chaleureuse dans un environnement serein, qui fait appel au calme. La mienne est un chalet dans les bois, avec de grandes fenêtres qui laissent entrer la lumière, et un feu de foyer qui crépite. D’autres imaginent la leur comme une maison au bord de la mer, bercée par le bruit des vagues. Lorsque cette image est claire dans votre esprit, respirez profondément: inspirez par le nez et expirez par la bouche.

Imaginez ensuite que vous marchez vers la porte pour l’ouvrir. Reconnaissez l’émotion qui vous habite à ce moment précis et imaginez que cette émotion est la visiteuse derrière la porte. Ouvrez la porte et faites entrer l’émotion qui est là, qu’elle soit du stress, de l’anxiété, du bien-être, de l’irritabilité, de la honte... Comment allez-vous traiter votre visiteuse? Accueillez la. Offrez lui un breuvage ou de s'asseoir confortablement pour qu’elle se mette à l’aise. N’essayez pas de la changer, mais de lui faire bon accueil, comme à n’importe quel visiteur.

Lorsque cette émotion sera bien à son aise, ouvrez la porte à d’autres émotions, la joie peut-être. Comment allez-vous recevoir la joie? Allez-vous la diriger vers un coin douillet de votre maison, peut-être un canapé confortable avec une douce jetée?

Répétez ceci avec différentes émotions qui vous habitent pendant 10 minutes.

Faites cet exercice afin de vous rappeler d’accueillir toutes vos émotions. Les émotions douloureuses, parfaitement naturelles, lorsqu’elles se font interdire l’entrée, ne s’en portent que plus mal et continueront à vous occuper, plutôt que de vous disposer à accueillir des émotions plus agréables.

(Photo: Jared Rice // Unsplash)