La Presse

«Les enfants québécois sont involontairement devenus les participants d’une expérience à haut risque», déclare Me Goldwater à propos de la décision du gouvernement de rendre obligatoire la fréquentation scolaire en personne. Ce n’est qu’un des nombreux faux pas de la province, dit-elle, qui ont rendu les Québécois plus vulnérables à un virus que des populations plus importantes ailleurs ont réussi à maîtriser.